Strasbourg – OM et les titres de Champions de l’OM

Un peu d’histoire en revisitant les Strasbourg – OM joué en Alsace lors des différents titres de l’OM.

Lors du premier titre de l’OM en 1937, les Marseillais s’inclinèrent 1 à 0, avec l’expulsion du légendaire Raymond Durand, qui après sa carrière, forma un grand nombre d’Olympiens pendant les années 50 et 60.
Au retour, victoire 4 à 0 avec un triplé de Weiskopf et un but de Mario Zatelli, l’OM fêtant son premier titre de Champion peu de temps après.

Pour le deuxième titre en 1948, on s’imposa 1 à 0 au Vélodrome avec un nouveau but de Mario, et en faisant match nul 1 à 1 à Strasbourg à quelques journées de la fin grâce à Jean Robin, autre légendaire formateur de petits olympiens.

Il fallut attendre 23 ans pour revoir l’OM champion en 1971.
Victoire à Strasbourg 2 à 1 lors de la première journée, Loubet et Skoblar étant les buteurs, avant de finir la saison au Vélodrome sur un fantastique succès 6 à 3.

L’OM, Champion de France, était fêté chez lui dans une ambiance de folie.
Josip Skoblar avait fait exploser son compteur buts, et avec 44 réalisations, il devint le recordman des buteurs Français, mais aussi le soulier d’or Européen.

La semaine précédente, à Saint-Ouen, l’OM avait presque assuré l’essentiel face au Red Star avec une victoire 4 à 3, mais pas si facile que ça.

Il ne restait plus qu’à finir le travail pour être Champion, car avec deux points d’avance sur Saint-Étienne, la réception au Vélodrome de Strasbourg, 18eme au classement, ne devait pas ternir la fête Marseillaise.

6 à 3, triplé de Josip qui entrait dans la légende Olympienne, en même temps que son pourvoyeur de but, Roger Magnusson.

Les Champions : J.-P.Escale – J.-P.Lopez, J.-L.Hodoul, J.Zwunka, E.Kula – J.Novi, J.Bonnel – R.Magnusson, G.Gress, J.Skoblar, Ch.Loubet, D.Couécou. Entraîneurs : Lucien Leduc et Mario Zatelli toujours là!.

L’OM de Marcel Leclerc allait pouvoir se confronter à la Coupe d’Europe des Clubs Champions.
Il ne restait plus alors qu’à affronter le Grand Ajax de Johan Cruyff, mais là, la barre allait être un peu haute.

Pour le doublé de 72, pas de Strasbourg à l’horizon, relégué en seconde division.

Il fallait attendre les années Tapie pour renouer avec les titres.

En 89, double succès, 3 à 2 à Strasbourg avec deux buts de JPP et un d’Eric Cantona, et 3 à 1 au Vélodrome, Papin encore et Klaus Allofs.

Pas de Strasbourg encore relégué en 90, 91 et 92.

Mais en 93, après un nul à l’aller 2 à 2, on pulvérisait les Alsaciens 5 à 0 avec un triplé de Boksic pour un titre qu’on nous enlèvera un peu injustement.

En 2010, les hommes de Didier Deschamps n’affrontèrent pas les Strasbourgeois qui avaient quitté une nouvelle fois la Ligue 1.

Il ne reste plus aux hommes de Jorge Sampaoli de devenir champion de France en 2022, en battant encore les Strasbourgeois, mais là, c’est une autre histoire.