RCV – Bayonne 23 – 18 héroïque et fantastique

RCV – Bayonne 23 – 18

Une défense de fer Photo D.Kilani

Fantastique, héroïque, le RCV s’impose 23 – 18 en ayant joué à 14 durant 70 minutes et à 13 dans les dix dernières.

Poussés par un public en fusion, les Bretons ont manifesté collectivement beaucoup d’abnégation, de vaillance, mais aussi de talent et d’intelligence pour l’emporter.

Jean-Noël Spitzer:

« Les joueurs ont fait preuve de courage mais aussi d’intelligence pour gagner ce match qu’ils ont mené de bout en bout. C’est une soirée qui doit renforcer le groupe. Les fans ont poussé fort lors de la seconde mi temps et ont donné un supplément d’énergie aux gars.

J’aimerais cependant faire passer un message personnel. La ferveur et la passion ne doivent pas modifier nos attitudes, celle d’un club qui soutient fort son équipe mais qui sait respecter l’adversaire et le corps arbitral.
Monsieur Clavé a fait son match, sans les outils technologiques du Top14 et ne méritait pas de sortir sous les sifflets. »

Le Match

Le RCV avait réussi un superbe début de match avec un essai en coin de Curtis mis en orbite par Popelin et transformé par Le Bail.

Mais à la fatidique 9eme minute, Tuohy a été expulsé tandis que Abiven et Burgaud sont sortis blessés remplacés par Jones et Mourot, Alex étant affecté comme 3eme ligne aile sur les mêlées

Saubusse a réduit le score, puis Le Bail a redonné un peu d’air à ses coéquipiers.

Les Vannetais ont frôlé l’essai à la demi-heure de jeu mais c’est Heguy qui a marqué ramenant le score à 10 – 8

Il restait à tenir à 14 contre 15 après le repos

Et la vaillance allait être de mise…

Les Bretons allaient résister à 14 au courage  avec une défense de fer.

A une pénalité de Saubusse répondaient Le Bail, puis Hilsenbeck, avant que Kite enfonce la défense Basque sur une progression des avants portés par une Rabine en folie.

Essai de Kite Photo M.Renac

Un carton jaune de Jones, nous réduisant à 13,  et un essai de Luc à la 78eme minute ne suffisaient pas aux Bayonnais pour revenir.

La mêlée tenait même à sept, signe d’une confiance inébranlable.

L’exploit était là, La Rabine pouvait rugir de plaisir, le RCV se retrouve à la 5eme place, que du bonheur!

Merci à notre public Photo M.Renac

RC Vannes – Bayonne  23 – 18 (10 – 8 mi-temps) à La Rabine

Arbitre : M. Clavé (Armagnac-Bigorre)

Pour le RCV 2 essais Curtis 4eme, Kite 68eme 2 transformations Le Bail Hilsenbeck, 3 pénalités Le Bail 32eme 46eme Hilsenbeck 56eme
Carton rouge Tuohy 9eme Carton jaune Jones 72eme
Pour Bayonne, 2 essais Heguy 36eme, Luc 78eme 2 pénalités Saubusse 10eme 50eme 1 transformation Saubusse
Vannes :15 Popelin —14 Curtis, 13 Holder, 12 Burgaud, 11 Duplenne —10 Bouthier, 9 Le Bail — 7 Cramond, 8 Bolenaivalu, 6 Abiven — 5 Tuohy, 4 Lagioiosa — 3 Tafili, 2 Leafa, 1 Seneca. Remplaçants : Cloostermans (16), Kolingar (17), Picquette (18), Kamikamica (19), Cazenave (20), Hilsenbeck (21), Mourot (22), Kite (23).
Bayonne :15 Luc —14 Latunipulu, 13 Muscarditz, 12 Talebula, 11 Marty —10 Ordas, 9 Saubusse — 7 Darlet, 8 Beattie, 6 Heguy — 5 Jaulhac, 4 Van Lill — 3 Mousset, 2 Delonca, 1 Boniface. Remplaçants : Arganese (16), Iguiniz (17), Boutaty (18), Bergougnioux (19), Hardy (20), Barthelemy (21), Tisseron (22), Zabala (23).

Merci à Michel Renac pour les photos